Motion des revues de Sciences Humaines et Sociales contre l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s et contre la réforme du lycée.

En tant que membres de revues de Sciences Humaines et Sociales, participant à ce titre à la production de connaissance en relation avec nos enseignements, nous nous opposons à la hausse des droits d’inscription à l’Université pour les étudiant-e-s étrangèr-e-s « non communautaires », annoncée par le premier ministre Edouard Philippe le 19 novembre dernier. Cette décision est un déni du droit fondamental à l’éducation. Elle frappera d’abord les étudiant-e-s des pays les plus pauvres, celles et ceux que leurs gouvernements ne peuvent pas soutenir avec des bourses. Elle accentuera les disparités existantes entre les étudiant.e.s, en particulier ceux et celles qui proviennent des ex-colonies françaises. Elle s’articule également à une reconfiguration de l’enseignement supérieur qui sélectionne les étudiant-e-s les plus riches pour les orienter vers des écoles privées (d’ingénieurs et de commerce etc.). Finalement, la conjonction de ces mesures portera atteintes aux formations de sciences humaines et sociales qui seront les premières affectées, et nous interpellons à ce sujet les directions de COMUE pour qu’elles prennent position. Ceci pourrait également tarir la source de la recherche et ce d’autant que la reforme du lycée qui s’annonce risque de réduire nettement les vocations en Sciences Humaines et Sociales dans la mesure où elle menace particulièrement les enseignements de sociologie et d’histoire. C’est pourquoi, nous nous y opposons également et soutenons à ce sujet la mobilisation lycéenne en cours.

Nous, membres de comités de rédaction de revue de Sciences Humaines Sociales, demandons solennellement au gouvernement de revenir sur l’ensemble de ces décisions.

Le dernier numéro

Revue d'histoire moderne et contemporaine 2019-1

176 pages
I.S.B.N. 9782410016017

Sommaire

Sommaire
 
Page 6 à 6

Erratum, RHMC 65-4, page 120

 

Le corps sanctifié

Page 7 à 26

La sainteté au village. Germaine Cousin ou la fabrique locale du sacré durant la Réforme catholique

Nicolas Guyard

 
Page 27 à 51

Corps impérial, corps souffrant au Japon : l’empereur Meiji et la médecine occidentale

Éric Seizelet

 

Force de la diplomatie, diplomatie de la force

Page 52 à 72

Donner un sens historique à un échec. La Monarchie espagnole et la conférence de Cologne (1577-1579)

Étienne Bourdeu

 

Lecture

Page 73 à 80

La Société des Nations et la crise des empires

À propos de : SUSAN PEDERSEN, The Guardian. The League of Nations and the Crisis of Empire, Oxford, Oxford University Press, 2015, 571 p., ISBN 978-0-19-957048-5

Emmanuelle Sibeud

 

Ségrégation : comment en sortir ?

Page 81 à 107

« Patients et tolérants jusqu’à l’extrême » : la lutte pour la déségrégation des espaces de loisirs à Baltimore (années 1930-années 1950)

Nicolas Martin-Breteau

 

Débats et combats

Page 108 à 114

Révolution française et « violence totale »

Jean-Clément Martin

 

Lecture

Page 115 à 120

Les relations entre Droit et Histoire à l’épreuve de la notion de « génocide vendéen »

À propos de : JACQUES VILLEMAIN, Vendée. 1793-1794, Paris, Éditions du Cerf, 2017, 304 p., ISBN 978-2-204-11884-2

Jean-Clément Martin

 

Comptes rendus

Page 121 à 123

FLORENCE ALAZARD, La bataille oubliée. Agnadel, 1509 : Louis XII contre les Vénitiens, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, 320 p., ISBN 978-2-7535-5133-6

Antoine Rivault

 
Page 123 à 125

RÉMI MASSON, Défendre le roi. La maison militaire au XVIIe siècle, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2017, 415 p., ISBN 979-10-267-0530-7

Frédéric Chauviré

 
Page 125 à 127

JOËLLE BEURIER, Photographier la Grande Guerre. France-Allemagne. L’héroïsme et la violence dans les magazines, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 464 p., ISBN 978-2-7535-4361-4

Élise Julien

 
Page 127 à 128

ROSE DUROUX, CATHERINE MILKOVITCH-RIOUX (ÉD.), Enfances en guerre. Témoignages d’enfants sur la guerre, Chêne-Bourg, Georg, 2013, 269 p., ISBN 978-2-8257-1018-0

Yves Denéchère

 
Page 129 à 130

BERNARD VINCENT, L’islam d’Espagne au XVIe siècle. Résistances identitaires des morisques, Saint-Denis, Bouchène, 2017, 256 p., ISBN 978-2-35676-079-1

Antoine Roullet

 
Page 130 à 132

GILLES VEINSTEIN, Les Ottomans. Variations sur une société d’Empire, Paris, Éditions de l’EHESS, 2017, 264 p., ISBN 978-2-7132-2709-7

Benjamin Lellouch

 
Page 132 à 134

SILVIA MARZAGALLI (ÉD.), Les consuls en Méditerranée, agents d’information, XVIe-XXe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2015, 381 p., ISBN 978-2-8124-3545-4

Magnus Ressel

 
Page 135 à 136

NICOLAS DROCOURT, ÉRIC SCHNAKENBOURG (ÉD.), Thémis en diplomatie. Droit et arguments juridiques dans les relations internationales de l’Antiquité tardive à la fin du XVIIIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 332 p., ISBN 978-2-7535-5123-7

Alain Hugon

 
Page 137 à 138

CHRISTIAN WINDLER (ÉD.), Kongressorte der Frühen Neuzeit im europäischen Vergleich. Der Friede von Baden, 1714, Vienne, Böhlau, 2016, 303 p., ISBN 978-3-412-50293-5

Sébastien Schick

 
Page 139 à 141

STÉPHANE GAL, Histoires verticales. Les usages politiques et culturels de la montagne, XIVe-XVIIIe siècle, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2018, 456 p., ISBN 979-10-267-0686-1

François Walter

 
Page 142 à 143

NICOLE PELLEGRIN, Voiles. Une histoire du Moyen Âge à Vatican II, Paris, CNRS Éditions, 2017, 416 p., ISBN 978-2-271-11710-6

Caroline Muller

 
Page 144 à 146

SÉBASTIEN MALAPRADE, Des châteaux en Espagne. Gouvernement des finances et mobilité sociale au XVIIe siècle, Limoges, Presses universitaires de Limoges, 2018, 352 p., ISBN 978-2-84287-776-7

Carmen Sanz Ayán

 
Page 146 à 148

DOMINIQUE LE PAGE, De l’honneur et des épices. Les magistrats de la Chambre des comptes de Bretagne, XVIe-XVIIe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 624 p., ISBN 978-2-7535-5128-2

Vincent Meyzie

 
Page 148 à 150

MARTIN WREDE, LAURENT BOURQUIN (ÉD.), Adel und Nation in der Neuzeit. Hierarchie, Egalität und Loyalität 16.-20. Jahrhundert, Ostfildern, Thorbecke, 2016, 339 p., ISBN 978-3-7995-7472-3

Éric Hassler

 
Page 150 à 152

SILKE JANSEN, IRENE M. WEISS (ÉD.), Fray Antonio de Montesino y su tiempo, Madrid et Francfort, Iberoamericana et Vervuert, 2017, 254 p., ISBN 978-84-16922-03-1

Jean-Pierre Tardieu

 
Page 152 à 155

NATHALIE SZCZECH, Calvin en polémique. Une maïeutique du verbe, Paris, Classiques Garnier, 2016, 1257 p., ISBN 978-2-406-05696-6

Paul-Alexis Mellet

 
Page 155 à 157

CÉLINE BORELLO, La République en chaire protestante, XVIIIe-XIXe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, 336 p., ISBN 978-2-7535-5905-9

Julien Léonard

 
Page 157 à 160

MITA CHOUDHURY, The Wanton Jesuit and the Wayward Saint. A Tale of Sex, Religion and Politics in Eighteenth Century France, Pennsylvania State University Press, 2015, XIII-234 p., ISBN 978-0-271-07081-0. STÉPHANE LAMOTTE, L’affaire Girard-Cadière. Justice, satire et religion au XVIIIe siècle, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2016, 305 p., ISBN 979-10-320-0035-9

Nicolas Lyon-Caen

 
Page 160 à 161

THIERRY LENTZ (ÉD.), Napoléon et le droit : droit et justice sous le Consulat et l’Empire, Paris, CNRS Éditions, 2017, 288 p., ISBN 978-2-271-11508-9

Igor Moullier

 
Page 162 à 164

PIERRE TRIOMPHE, 1815. La Terreur blanche, Toulouse, Privat, 2017, 469 p., ISBN 978-2-7089-6969-8

Aurélien Lignereux

 
Page 164 à 165

RICHARD S. HOPKINS, Planning the Greenspaces of Nineteenth-Century Paris, Baton Rouge, Louisiana State University Press, 2015, 218 p., ISBN 978-0-8071-5984-2

Charles-François Mathis

 
Page 166 à 167

ANTOINE PROST (ÉD.), La formation des maîtres de 1940 à 2010, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 294 p., ISBN 978-2-7535-3534-3

Jean-Michel Chapoulie

 
Page 167 à 169

EDDY DUFOURMONT, Confucianisme et conservatisme au Japon. La trajectoire intellectuelle de Yasuoka Masahiro, 1898-1983, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2014, 347 p., ISBN 978-2-86781-879-0

Éric Seizelet

 
Page 169 à 170

JEAN-PAUL BÉNETIÈRE, L’union départementale de la CFTC-CFDT de la Loire. Déconfessionnalisation, autogestion, crise et résistance au « recentrage », 1944-1988, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, 305 p., ISBN 978-2-7535-5374-3

Claude Roccati

 
Page 170 à 172

INGRID HAYES, Radio Lorraine cœur d’acier, 1979-1980. Les voix de la crise, Paris, Presses de Sciences Po, 2018, ISBN 978-2-7246-2150-1

Vincent Gay

Fiche technique de ce numéro

  • Revue d’histoire moderne & contemporaine
    n° 66-1, 2019/1 - 176 pages
  • I.S.B.N. : 9782410016017