Table ronde annuelle de la Société d’Histoire Moderne et Contemporaine

Faire une « Histoire populaire » :
sens d'une démarche et raisons d'un succès

Mercredi 12 juin 2019, 14h-18h,

EHESS, amphithéâtre Furet
105 Boulevard Raspail, 75006 PARIS

À l'instar du succès rencontré par les livres d'Howard Zinn aux États-Unis, les publications se réclamant de « l'Histoire populaire » connaissent un écho important en France (Des luttes et des rêves, Histoire populaire de la France, Histoire populaire de Nantes…). Comment définir cette approche, et en quoi se distingue-t-elle des autres formes d'écriture de l'histoire ?

Débat avec la participation de :
Alain CROIX,
Ambre IVOL,
Gérard NOIRIEL,
Rachel RENAULT,
Michelle ZANCARINI-FOURNEL

Un cocktail suivra la fin des débats.

Entrée libre et gratuite, sur simple inscription par courriel à : rhmc@ens.fr

Le dernier numéro

Revue d'histoire moderne et contemporaine 2019-3

Le commerce des plantes : Empires, réseaux marchands et consommation (XVIe-XXe siècle)

216 pages
I.S.B.N. 9782410016031

Sommaire

Sommaire
 

Le commerce des plantes : empires, réseaux marchands et consommation (XVIe-XXe siècle)

Page 7 à 23

Introduction. Le commerce des plantes, XVIe-XXe siècle

Hélène Blais et Rahul Markovits

 
Page 24 à 54

La route des succédanés. Les remèdes exotiques, l’innovation médicale et le marché des substituts au XVIe siècle

Samir Boumediene et Valentina Pugliano

 
Page 55 à 80

Vendre le ginseng nord-américain en Chine : une bulle spéculative globale au milieu du XVIIIe siècle

Rahul Markovits

 
Page 81 à 102

Pépinières coloniales : de la valeur des plantes des jardins botaniques au XIXe siècle

Hélène Blais

 
Page 103 à 127

Pour l’officine et pour l’usine. La France et le commerce du quinquina au XIXe siècle

Claire Fredj

 
Page 128 à 155

Cartels et lobbies de la vraie vanille : marketing, genre, nostalgie et réseaux postcoloniaux

Eric T. Jennings

 

Lectures

Page 156 à 161

Global Saint-Malo

À propos de : ANDRÉ LESPAGNOL, Saint-Malo et la Bretagne dans la première mondialisation, Brest, Centre de recherche bretonne et celtique/Université de Brest, 2019, 495 p., ISBN 979-10-92331-42-4

Gérard Le Bouëdec

 
Page 162 à 167

La « crise religieuse » des années 1960 vue de part et d’autre de la Manche

À propos de : GUILLAUME CUCHET, Comment notre monde a cessé d’être chrétien. Anatomie d’un effondrement, Paris, Seuil, 2018, 275 p., ISBN 978-2-02-102129-5. SAMUEL BREWITT-TAYLOR, Christian Radicalism in the Church of England & The Invention of the British Sixties, 1957-1970. The Hope of a World Transformed, Oxford, Oxford University Press, 2018, 272 p., ISBN 978-0-19-882700-9

Géraldine Vaughan

 

Comptes rendus

Page 168 à 169

FABRICE MICALLEF, Le Bâtard royal. Henri d’Angoulême dans l’ombre des Valois, 1551-1586, Genève, Droz, 2018, 422 pages, ISBN 978-2-600-05808-7

Flavie Leroux

 
Page 170 à 171

SERGE DAUCHY, VÉRONIQUE DEMARS-SION, HERVÉ LEUWERS, SABRINA MICHEL (ÉD.), Les Parlementaires acteurs de la vie provinciale. XVIIe-XVIIIe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2013, 310 p., ISBN 978-2-7535-2731-7

Stephen Miller

 
Page 171 à 173

CLAIRE DOLAN (ÉD.), Les Pratiques politiques dans les villes françaises d’Ancien Régime. Communauté, citoyenneté et localité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, 236 p., ISBN 978-2-7535-7475-5

Mathieu Marraud

 
Page 173 à 175

FRANÇOIS BRIZAY (éd.), Identité religieuse et minorités. De l’Antiquité au XVIIIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, 302 p., ISBN 978-2-7535-6629-3

Julien Léonard

 
Page 175 à 177

MYRIAM YARDENI, Minorités et mentalités religieuses en Europe moderne. L’exemple des huguenots, éd. Michael Green, Paris, Honoré Champion, 2018, 334 p., ISBN 978-2-7453-4862-3

Julien Léonard

 
Page 177 à 178

ALEXANDRE LAPIERRE, Chypre : les espoirs du rapprochement communautaire, Paris, Presses de l’Inalco, 2018, 314 p., ISBN 978-2-85831-281-8

Louisa Moussouni

 
Page 178 à 181

STÉPHANE HAFFEMAYER, Les Lumières radicales de la Révolution anglaise. Samuel Hartlib et les réseaux de l’intelligence, 1600-1660, Paris, Classiques Garnier, 2018, 640 p., ISBN 978-2-406-08776-2

Aurélien Ruellet

 
Page 181 à 184

ALEXANDRA MERLE, STÉPHANE JETTOT, MANUEL HERRERO SÁNCHEZ (ÉD.), La Mémoire des révoltes en Europe à l’époque moderne, Paris, Classiques Garnier, 2018, 462 p., ISBN 978-2-406-08252-1

Héloïse Hermant

 
Page 184 à 186

PIERRE SERNA, Comme des bêtes. Histoire politique de l’animal en Révolution, 1750-1840, Paris, Fayard, 2017, 444 p., ISBN 978-2-213-68254-9

Colin Jones

 
Page 186 à 188

LUCIEN CALVIÉ, Le Renard et les raisins. La Révolution française et les intellectuels allemands, 1789-1845, Parthenay, Inclinaison, 2018, 294 p., ISBN 978-2-916942-63-6

Jean-Numa Ducange

 
Page 188 à 189

AMIN ALLAL, MYRIAM, CATUSSE, MONTSERRAT EMPERADOR BADIMON (ÉD.), Quand l’industrie proteste. Fondements moraux des (in) soumissions ouvrières, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, 208 p., ISBN 978-2-7535-7440-3

Vincent Gay

 
Page 190 à 192

FRANÇOISE BLUM, Révolutions africaines. Congo, Sénégal, Madagascar, années 1960-1970, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 204 p., ISBN 978-2-7535-3428-5

Martin Mourre

 
Page 192 à 194

BIBIA PAVARD, FLORENCE ROCHEFORT, MICHELLE ZANCARINI-FOURNEL, Les Lois Veil. Les évènements fondateurs. Contraception 1974, IVG 1975, Paris, Armand Colin, 2012, 220 p., ISBN 978-2-200-24948-9. BIBIA PAVARD, Si je veux, quand je veux. Contraception et avortement dans la société française, 1956-1979, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, 358 p., ISBN 978-2-7535-2026-4

Anne Cova

 
Page 194 à 196

PIERRE KAHN, YOUENNE MICHEL (ÉD.), Formation, transformations des savoirs scolaires. Histoires croisées des disciplines, XIXe-XXe siècles, Caen, Presses universitaires de Caen, 2016, 316 p., ISBN 978-2-84133-522-0

Bruno Poucet

 
Page 196 à 199

FRANÇOISE WAQUET, Une Histoire émotionnelle du savoir, XVIIe-XXIe siècle, Paris, CNRS Éditions, 2019, 352 p., ISBN 978-2-271-09337-0

Stéphane Van Damme

 
Page 199 à 200

HERVÉ GUILLEMAIN, Schizophrènes au XXe siècle. Des effets secondaires de l’histoire, Paris, Alma, 2018, 328 p., ISBN 978-2-36279-257-1

Sébastien Landrieux

 
Page 201 à 202

FRÉDÉRIC GRABER, FABIEN LOCHER (ÉD.), Posséder la nature. Environnement et propriété dans l’histoire, Paris, Éditions Amsterdam, 2018, 350 p., ISBN 978-2-35480-183-0

Romain Grancher

Fiche technique de ce numéro

  • Revue d’histoire moderne & contemporaine
    n° 66-3, 2019/3 - 216 pages
  • I.S.B.N. : 9782410016031