Le dernier numéro

Revue d'histoire moderne et contemporaine 2017-1

240 pages
I.S.B.N. 9782410008623

Sommaire

Sommaire
 

Construction et usages politiques de la mémoire

Page 7 à 31

Une religion politique. Les usages des martyrs révolutionnaires dans le royaume des Deux-Siciles (années 1820-années 1850)

Pierre-Marie Delpu

 
Page 32 à 62

Une émulation à usage local. Les concours d’histoire des sociétés savantes de province au XIXe siècle

François Ploux

 
Page 63 à 84

Contre la laïcité. Le pavoisement de Jeanne d’Arc dans le Paris de 1909

Olivier Ihl

 
Page 85 à 96

Les lieux de mémoire germano-polonais, ou la fin d’un moment historiographique ?

À propos de : Hans Henning Hahn, Robert Traba (éd.), Deutsch-polnische Erinnerungsorte 5 vol., Paderborn, Schöningh, 2012-2015, ISBN 978-3-506-77338-8, -339-5, -341-8, - 342-5, -419-4

Emmanuel Droit

 

Corps à l’épreuve

Page 97 à 115

Le cadavre du conspirateur : peur, colère et défense de la communauté à l’époque de la Saint-Barthélemy

Michel de Waele

 
Page 116 à 149

L’obstétrique sous influence : émergence de l’accouchement sans douleur en France et en Suisse dans les années 1950

Marilène Vuille

 

Lectures : histoire de la consommation

Page 150 à 159

Mondialisation, contrebande et Révolution : la rébellion de Mandrin

À propos de : Michael Kwass, Louis Mandrin. La mondialisation de la contrebande au siècle des Lumières [2014] Paris, Vendémiaire, 2016, 634 p., ISBN 978-2-36358-206-5

Patrice Peveri

 
Page 160 à 165

Du portatif au portable. Une révolution de la consommation

À propos de : Gianenrico Bernasconi, Objets portatifs au siècle des Lumières Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 2015, 375 p., ISBN 978-2-7355-0828-0

Daniel Roche

 
Page 166 à 174

Des empires aux objets : la fabrique des consommateurs

À propos de : Frank Trentmann, Empire of Things. How We Became a World of Consumers, from the Fifteenth Century to the Twenty-first Londres, Allen Lane, 2016, 862 p., ISBN 978-0-7139-9962-4

Marie-Emmanuelle Chessel

 

Lecture : en quête de méthode

Page 175 à 185

Laëtitia ou la fin de l’enquête scientifique

À propos de : Ivan Jablonka, Laëtitia ou la fin des hommes Paris, Seuil, 2016, 400 p., ISBN 978-2-02-129120-9

Léonore Le Caisne

 

Comptes rendus

Page 186 à 188

Pierre-Yves Beaurepaire (Éd.), La communication en Europe. De l’âge classique au siècle des Lumières, Paris, Belin, 2014, 365 p., ISBN 978-2-7011-8252-0

Stéphane Haffemayer

 
Page 188 à 190

Olivier Christin, Fabrice Flückiger, Naïma Ghermani (Éd.), Marie mondialisée. L’Atlas Marianus de Wilhelm Gumppenberg et les topographies sacrées de l’époque moderne, Neuchâtel, Éditions Alphil-Presses universitaires suisses, 2014, 256 p., ISBN 978-2-940489-52-7

Philippe Martin

 
Page 190 à 192

Martin Gierl, Geschichte als präzisierte Wissenschaft. Johann Christoph Gatterer und die Historiographie des 18. Jahrhunderts im ganzen Umfang, Stuttgart-Bad Cannstatt, Frommann-Holzboog, 2012, 458 p., ISBN 978-3-7728-2568-2

Anne Saada

 
Page 192 à 194

Gilles Montègre, La Rome des Français au temps des Lumières. Capitale de l’antique et carrefour de l’Europe (1769-1791), Rome, École française de Rome, 2011, 624 p., ISBN 978-2-7283-0882-8

Philippe Prudent

 
Page 195 à 197

Christophe Morin, Au service du château. L’architecture des communs en Île-de-France au XVIIIe siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 2008, 471 p., ISBN 978-2-85944-580-5

Pauline Lemaigre-Gaffier

 
Page 197 à 198

Philippe de Carbonnières, La Grande Armée de papier. Caricatures napoléoniennes, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2015, 184 p., ISBN 979-10-240-0523-2

Annie Duprat

 
Page 199 à 202

Pierre Serna (Éd.), La politique du rire. Satires, caricatures et blasphèmes. XVIe-XXIe siècle, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2015, 261 p., ISBN 979-10-267-0073-9

Jean Ruhlmann

 
Page 203 à 204

Elisa Marazzi, Libri per diventare italiani. L’editoria per la scuola a Milano nel secondo Ottocento, Milan, Franco Angeli, 2014, 331 p., ISBN 978-88-917-0804-5

Mariella Colin

 
Page 204 à 205

Maurizio Ridolfi, La politica dei colori. Emozioni e passioni nella storia d’Italia dal Risorgimento al ventennio fascista, Florence, Le Monnier, 2014, 323 p., ISBN 978-88-00-74451-5 Italia a colori. Storia delle passioni politiche dalla caduta del fascismo ad oggi, Florence, Le Monnier, 2015, 336 p., ISBN 978-88-00-74553-6

Virgile Cirefice

 
Page 206 à 208

Sergio Luzzatto, Partigia. Primo Levi, la Résistance et la mémoire, Paris, Gallimard, 2016, 457 p., ISBN 978-2-07-014388-7

Thibault Guichard

 
Page 208 à 210

Sébastien Ledoux, Le devoir de mémoire : une formule et son histoire, Paris, CNRS-Éditions, 2016, 367 p., ISBN 978-2-271-08800-0

Sarah Fila-Bakabadio

 
Page 210 à 212

Muriel Guittat-Naudin, Pie XII après Pie XII. Histoire d’une controverse, Paris, Éditions de l’EHESS, 2015, 339 p., ISBN 978-2-7132-2489-8

Michel Fabréguet

 
Page 212 à 214

François Azouvi, Le mythe du grand silence. Auschwitz, les Français, la mémoire, Paris, Folio-Gallimard, 2015, 695 p., ISBN 978-2-07-046512-5

Sébastien Ledoux

 
Page 214 à 216

Jacob S. Eder, Holocaust Angst. The Federal Republic of Germany and American Holocaust Memory since the 1970s, Oxford, Oxford University Press, 2016, 296 p., ISBN 978-0-19-023782-0

Sébastien Ledoux

 
Page 216 à 218

Benoît Falaize, L’histoire à l’école élémentaire depuis 1945, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 331 p., ISBN 978-2-7535-4357-7

Philippe Marchand

 
Page 218 à 220

Francesco Benigno, Las palabras del tiempo. Un ideario para pensar históricamente, Madrid, Cátedra, 2013, 304 p., ISBN 978-84-376-3142-4

Alain Hugon

 
Page 221 à 222

Nina Kushner, Erotic Exchanges. The World of Elite Prostitution in Eighteenth-Century Paris, Ithaca, Cornell University Press, 2013, XIV + 295 p., ISBN 978-0-8014-5156-0

Colin Jones et Karim Ghorbal

 
Page 222 à 225

Séverine Pilloud, Les mots du corps. Expérience de la maladie dans les lettres de patients à un médecin du XVIIIe siècle : Samuel Auguste Tissot, Lausanne, BHMS, 2013, 367 p., ISBN 978-2-9700640-1-5

Philip Rieder

 
Page 225 à 226

Kim Price, Medical Negligence in Victorian Britain : the Crisis of Care under the English Poor Law, C. 1834-1900, Londres, Bloomsbury, 2015, 235 p., ISBN 978-1-4411-2546-0

Jacques Carré

 
Page 227 à 228

Olivier Faure, Et Samuel Hahnemann inventa l’homéopathie. La longue histoire d’une médecine alternative, Paris, Aubier, 2015, 395 p., ISBN 978-2-7007-2328-1

Martin Dinges

 
Page 228 à 230

Ellen J. Amster, Medicine and the Saints. Science, Islam and the Colonial Encounter in Morocco, 1877-1956, Austin, University of Texas Press, 2013, 334 p., ISBN 978-0-292-74544-5

Charlotte Courreye

 
Page 231 à 234

Stéphane Frioux, Les batailles de l’hygiène. Villes et environnement de Pasteur aux Trente Glorieuses, Paris, PUF, 2013, XXIII + 388 p., ISBN 978-2-13-061786-0

Steve Zdatny et Karim Ghorbal

 
Page 234 à 236

Marion Fontaine, Le Racing Club de Lens et les « Gueules noires ». Essai d’histoire sociale, Paris, Les Indes savantes, 2008, 292 p., ISBN 978-2-84654-248-7

Fabien Archambault

Fiche technique de ce numéro

  • Revue d’histoire moderne et contemporaine
    n° 64-1, 2017/1 - 240 pages
  • I.S.B.N. : 9782410008623