Table ronde annuelle de la Société d’Histoire Moderne et Contemporaine

Faire une « Histoire populaire » :
sens d'une démarche et raisons d'un succès

Mercredi 12 juin 2019, 14h-18h,

EHESS, amphithéâtre Furet
105 Boulevard Raspail, 75006 PARIS

À l'instar du succès rencontré par les livres d'Howard Zinn aux États-Unis, les publications se réclamant de « l'Histoire populaire » connaissent un écho important en France (Des luttes et des rêves, Histoire populaire de la France, Histoire populaire de Nantes…). Comment définir cette approche, et en quoi se distingue-t-elle des autres formes d'écriture de l'histoire ?

Débat avec la participation de :
Alain CROIX,
Ambre IVOL,
Gérard NOIRIEL,
Rachel RENAULT,
Michelle ZANCARINI-FOURNEL

Un cocktail suivra la fin des débats.

Entrée libre et gratuite, sur simple inscription par courriel à : rhmc@ens.fr

Le dernier numéro

Revue d'histoire moderne et contemporaine 2019-1

176 pages
I.S.B.N. 9782410016017

Sommaire

Sommaire
 
Page 6 à 6

Erratum, RHMC 65-4, page 120

 

Le corps sanctifié

Page 7 à 26

La sainteté au village. Germaine Cousin ou la fabrique locale du sacré durant la Réforme catholique

Nicolas Guyard

 
Page 27 à 51

Corps impérial, corps souffrant au Japon : l’empereur Meiji et la médecine occidentale

Éric Seizelet

 

Force de la diplomatie, diplomatie de la force

Page 52 à 72

Donner un sens historique à un échec. La Monarchie espagnole et la conférence de Cologne (1577-1579)

Étienne Bourdeu

 

Lecture

Page 73 à 80

La Société des Nations et la crise des empires

À propos de : SUSAN PEDERSEN, The Guardian. The League of Nations and the Crisis of Empire, Oxford, Oxford University Press, 2015, 571 p., ISBN 978-0-19-957048-5

Emmanuelle Sibeud

 

Ségrégation : comment en sortir ?

Page 81 à 107

« Patients et tolérants jusqu’à l’extrême » : la lutte pour la déségrégation des espaces de loisirs à Baltimore (années 1930-années 1950)

Nicolas Martin-Breteau

 

Débats et combats

Page 108 à 114

Révolution française et « violence totale »

Jean-Clément Martin

 

Lecture

Page 115 à 120

Les relations entre Droit et Histoire à l’épreuve de la notion de « génocide vendéen »

À propos de : JACQUES VILLEMAIN, Vendée. 1793-1794, Paris, Éditions du Cerf, 2017, 304 p., ISBN 978-2-204-11884-2

Jean-Clément Martin

 

Comptes rendus

Page 121 à 123

FLORENCE ALAZARD, La bataille oubliée. Agnadel, 1509 : Louis XII contre les Vénitiens, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, 320 p., ISBN 978-2-7535-5133-6

Antoine Rivault

 
Page 123 à 125

RÉMI MASSON, Défendre le roi. La maison militaire au XVIIe siècle, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2017, 415 p., ISBN 979-10-267-0530-7

Frédéric Chauviré

 
Page 125 à 127

JOËLLE BEURIER, Photographier la Grande Guerre. France-Allemagne. L’héroïsme et la violence dans les magazines, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 464 p., ISBN 978-2-7535-4361-4

Élise Julien

 
Page 127 à 128

ROSE DUROUX, CATHERINE MILKOVITCH-RIOUX (ÉD.), Enfances en guerre. Témoignages d’enfants sur la guerre, Chêne-Bourg, Georg, 2013, 269 p., ISBN 978-2-8257-1018-0

Yves Denéchère

 
Page 129 à 130

BERNARD VINCENT, L’islam d’Espagne au XVIe siècle. Résistances identitaires des morisques, Saint-Denis, Bouchène, 2017, 256 p., ISBN 978-2-35676-079-1

Antoine Roullet

 
Page 130 à 132

GILLES VEINSTEIN, Les Ottomans. Variations sur une société d’Empire, Paris, Éditions de l’EHESS, 2017, 264 p., ISBN 978-2-7132-2709-7

Benjamin Lellouch

 
Page 132 à 134

SILVIA MARZAGALLI (ÉD.), Les consuls en Méditerranée, agents d’information, XVIe-XXe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2015, 381 p., ISBN 978-2-8124-3545-4

Magnus Ressel

 
Page 135 à 136

NICOLAS DROCOURT, ÉRIC SCHNAKENBOURG (ÉD.), Thémis en diplomatie. Droit et arguments juridiques dans les relations internationales de l’Antiquité tardive à la fin du XVIIIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 332 p., ISBN 978-2-7535-5123-7

Alain Hugon

 
Page 137 à 138

CHRISTIAN WINDLER (ÉD.), Kongressorte der Frühen Neuzeit im europäischen Vergleich. Der Friede von Baden, 1714, Vienne, Böhlau, 2016, 303 p., ISBN 978-3-412-50293-5

Sébastien Schick

 
Page 139 à 141

STÉPHANE GAL, Histoires verticales. Les usages politiques et culturels de la montagne, XIVe-XVIIIe siècle, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2018, 456 p., ISBN 979-10-267-0686-1

François Walter

 
Page 142 à 143

NICOLE PELLEGRIN, Voiles. Une histoire du Moyen Âge à Vatican II, Paris, CNRS Éditions, 2017, 416 p., ISBN 978-2-271-11710-6

Caroline Muller

 
Page 144 à 146

SÉBASTIEN MALAPRADE, Des châteaux en Espagne. Gouvernement des finances et mobilité sociale au XVIIe siècle, Limoges, Presses universitaires de Limoges, 2018, 352 p., ISBN 978-2-84287-776-7

Carmen Sanz Ayán

 
Page 146 à 148

DOMINIQUE LE PAGE, De l’honneur et des épices. Les magistrats de la Chambre des comptes de Bretagne, XVIe-XVIIe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 624 p., ISBN 978-2-7535-5128-2

Vincent Meyzie

 
Page 148 à 150

MARTIN WREDE, LAURENT BOURQUIN (ÉD.), Adel und Nation in der Neuzeit. Hierarchie, Egalität und Loyalität 16.-20. Jahrhundert, Ostfildern, Thorbecke, 2016, 339 p., ISBN 978-3-7995-7472-3

Éric Hassler

 
Page 150 à 152

SILKE JANSEN, IRENE M. WEISS (ÉD.), Fray Antonio de Montesino y su tiempo, Madrid et Francfort, Iberoamericana et Vervuert, 2017, 254 p., ISBN 978-84-16922-03-1

Jean-Pierre Tardieu

 
Page 152 à 155

NATHALIE SZCZECH, Calvin en polémique. Une maïeutique du verbe, Paris, Classiques Garnier, 2016, 1257 p., ISBN 978-2-406-05696-6

Paul-Alexis Mellet

 
Page 155 à 157

CÉLINE BORELLO, La République en chaire protestante, XVIIIe-XIXe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, 336 p., ISBN 978-2-7535-5905-9

Julien Léonard

 
Page 157 à 160

MITA CHOUDHURY, The Wanton Jesuit and the Wayward Saint. A Tale of Sex, Religion and Politics in Eighteenth Century France, Pennsylvania State University Press, 2015, XIII-234 p., ISBN 978-0-271-07081-0. STÉPHANE LAMOTTE, L’affaire Girard-Cadière. Justice, satire et religion au XVIIIe siècle, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2016, 305 p., ISBN 979-10-320-0035-9

Nicolas Lyon-Caen

 
Page 160 à 161

THIERRY LENTZ (ÉD.), Napoléon et le droit : droit et justice sous le Consulat et l’Empire, Paris, CNRS Éditions, 2017, 288 p., ISBN 978-2-271-11508-9

Igor Moullier

 
Page 162 à 164

PIERRE TRIOMPHE, 1815. La Terreur blanche, Toulouse, Privat, 2017, 469 p., ISBN 978-2-7089-6969-8

Aurélien Lignereux

 
Page 164 à 165

RICHARD S. HOPKINS, Planning the Greenspaces of Nineteenth-Century Paris, Baton Rouge, Louisiana State University Press, 2015, 218 p., ISBN 978-0-8071-5984-2

Charles-François Mathis

 
Page 166 à 167

ANTOINE PROST (ÉD.), La formation des maîtres de 1940 à 2010, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 294 p., ISBN 978-2-7535-3534-3

Jean-Michel Chapoulie

 
Page 167 à 169

EDDY DUFOURMONT, Confucianisme et conservatisme au Japon. La trajectoire intellectuelle de Yasuoka Masahiro, 1898-1983, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2014, 347 p., ISBN 978-2-86781-879-0

Éric Seizelet

 
Page 169 à 170

JEAN-PAUL BÉNETIÈRE, L’union départementale de la CFTC-CFDT de la Loire. Déconfessionnalisation, autogestion, crise et résistance au « recentrage », 1944-1988, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, 305 p., ISBN 978-2-7535-5374-3

Claude Roccati

 
Page 170 à 172

INGRID HAYES, Radio Lorraine cœur d’acier, 1979-1980. Les voix de la crise, Paris, Presses de Sciences Po, 2018, ISBN 978-2-7246-2150-1

Vincent Gay

Fiche technique de ce numéro

  • Revue d’histoire moderne & contemporaine
    n° 66-1, 2019/1 - 176 pages
  • I.S.B.N. : 9782410016017