Hommage à Pierre Milza

Pierre Milza est mort ce mercredi 28 février 2018. Longtemps co-directeur (avec Daniel Roche), de la Revue d’histoire moderne & Contemporaine, il avait œuvré pour que celle-ci soit un espace de réflexion pluraliste, mettant en valeur les renouveaux de l’historiographie à l’échelle française et internationale. Il avait toujours veillé à ce que la revue soit en prise avec les évolutions rapides du milieu de la recherche et du monde universitaire, notamment en ouvrant régulièrement le comité de rédaction aux nouvelles générations.

En 2014, la Société d’Histoire moderne et contemporaine a participé à la publication d'un volume d'hommage de ses élèves et collègues.

Marie-Claude Blanc-Chaléard, Caroline Douki, Anne Dulphy et Marie-Anne Matard-Bonucci (dir.), D'Italie et d'ailleurs. Mélanges en l'honneur de Pierre Milza, Postface de Serge Berstein, Rennes, Presses universitaires de Rennes, décembre 2014, 301 p.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3685

Avec ces extraits de l’introduction donnée à ce volume (dont l’intégralité est consultable ici),

http://www.pur-editions.fr/couvertures/1417773182_doc.pdf

Nous laissons la parole à ses élèves, qui avaient rappelé l’intense rayonnement de Pierre Milza sur l’historiographie contemporaine en présentant en détail son œuvre historique, et restitué son influence sur des générations de lycéens et d’étudiants français.

« Durant toute sa carrière, Pierre Milza a été un passeur de frontières dans toutes les acceptions du mot, géographique et linguistique, académique et thématique. Il a ainsi construit une œuvre historique originale, féconde, en perpétuelle évolution, dans des domaines aussi divers que l'histoire de l'Italie, l'histoire des migrations et des relations internationales, l'histoire politique et culturelle, en particulier celle des fascismes et des extrêmes droites » abordées dans une perspective comparée.

« En tant qu'enseignant et auteur de manuels du secondaire et du supérieur, il a aussi marqué des générations de lycéens et d'étudiants. Au Centre d’histoire de l’Europe du Vingtième siècle, qu’il a fondé à Science Po en 1984 et dirigé pendant plus de 15 ans, aux côtés de son ami l’historien Serge Berstein, et d’autres collègues, il a contribué au renouveau de l’histoire contemporaine, en tissant des liens avec de multiples universités françaises et étrangères dans un esprit pluraliste ».

« Pionnier dans de nombreux champs de recherche, directeur de thèses libéral et généreux, il était aussi un pédagogue – comme l’attestent ses manuels – et un vulgarisateur au meilleur sens du terme, auteur d’ouvrages conçus selon des critères scientifiques incontestables mais accessibles aux non-spécialistes ».

« Homme d’engagement, il s’est toujours efforcé, dans ses écrits ou ses interventions publiques de démonter et de nuancer les représentations clivées et les clichés stériles. Bataillant, par exemple, dès la fin des années 1980, contre l’idée d’une prétendue facilité de l’intégration de l’ancienne immigration (notamment celle des Italiens), véhiculée à tort par les discours différentialistes au sujet des immigrés arrivés plus récemment. Insistant sur le risque d’un usage politique extensif du mot « fascisme », détournant des autres véritables menaces pesant sur la démocratie. S’opposant, avec d’autres, aux lois mémorielles au nom d’une indépendance de l’historien ».

Retrouvons Pierre Milza à l’œuvre …

→ dans cette interview de 1993, où Pierre Milza présente son Voyage en Ritalie ici
http://www.ina.fr/video/I00017074

→ en consultant la thèse d’Etat de Pierre Milza ici
http://www.persee.fr/doc/efr_0000-0000_1981_ths_53_1

→ en retrouvant la couverture de plusieurs de ses ouvrages

https://www.fayard.fr/leurope-en-chemise-noire-9782213613437

https://www.fayard.fr/mussolini-9782213604473

http://www.payot-rivages.fr/payot/livre/journal-1939-1943-9782228909624






Le dernier numéro

Revue d'histoire moderne et contemporaine 2017-4

Travail et niveau de vie ou la « révolution industrieuse » en débat

272 pages
I.S.B.N. 9782410009897

Sommaire

Sommaire
 

Travail et niveau de vie, ou la « révolution industrieuse » en débat

Page 7 à 24

Introduction : La révolution industrieuse introuvable

Gérard Béaur

 
Page 25 à 58

Niveau de vie et révolution des objets dans la France d’Ancien Régime. Meaux et ses campagnes aux XVIIe et XVIIIe siècles

Gérard Béaur

 
Page 59 à 83

Révolution industrieuse ou simple survie ? Stratégies familiales dans une zone proto-industrielle de Catalogne au XVIIIe siècle

Belén Moreno Claverías et Francis Brumont

 
Page 84 à 104

L’évolution du niveau de vie des pauvres. La petite paysannerie de la région de Gérone (1750-1800)

Rosa Congost, Eulàlia Esteve, Albert Serramontmany et Florence Detry

 
Page 105 à 133

Y a-t-il eu une révolution industrieuse dans le Bassin parisien au XIXe siècle ?

Laurent Herment

 

Lecture

Page 134 à 171

Beaucoup de bruit pour rien ? Retour sur la lecture faite par Timothy Snyder des violences de masse nazie et stalinienne

À propos de : TIMOTHY SNYDER, Terres de sang. L’Europe entre Hitler et Staline [2010], Paris, Gallimard, 2012, 710 p., ISBN 978-2-07-013198-3. TIMOTHY SNYDER, Terre noire. L’Holocauste, et pourquoi il peut se répéter [2015], Paris, Gallimard, 2016, 589 p., ISBN 978-2-07-014950-6

Jean Solchany

 

Comptes rendus

Page 172 à 173

Groupe de recherches interdisciplinaires sur l’histoire du littéraire (GRIHL), Écriture et action, XVIIe-XIXe siècle. Une enquête collective, Paris, éd. de l’EHESS, 2016, 290 p., ISBN 978-2-7132-2535-2

Jean Quéniart

 
Page 174 à 175

Antonio Castillo Gómez (Éd.), Culturas del escrito en el mundo occidental del Renacimiento a la contemporaneidad, Madrid, Casa de Velázquez, 2015, 330 p., ISBN 978-84-15636-93-9

Héloïse Hermant

 
Page 175 à 177

Camille Esmein-Sarrazin, Geneviève Haroche-Bouzinac, Gaël Rideau, Gabrielle Vickermann-RibÉmont (Éd.), L’anecdote entre littérature et histoire à l’époque moderne, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, 372 p., ISBN 978-2-7535-4072-9

Maxime Martignon

 
Page 177 à 180

Héloïse Hermant, Guerres de plumes. Publicité et cultures politiques dans l’Espagne du XVIIe siècle, Madrid, Casa de Velázquez, 2012, 570 p., ISBN 978-84-96820-75-3

Marie-Laure Acquier

 
Page 180 à 182

Federico Palomo (Éd.), La memoria del mundo : clero, erudición y cultura escrita en el mundo ibérico (siglos XVI-XVIII), Madrid, 2014, Universidad Complutense de Madrid, 262 p., ISBN 978-84-669-3493-0

Aliocha Maldavsky

 
Page 182 à 183

Marion Brétéché, Les compagnons de Mercure. Journalisme et politique dans l’Europe de Louis XIV, Ceyzérieux, Champ Vallon, 2015, 356 p. ISBN 979-10-267-0022-7

Stéphane Haffemayer

 
Page 184 à 186

Tabetha Leigh Ewing, Rumor, Diplomacy and War in Enlightenment Paris, Oxford, Voltaire Foundation, 2014, 311 p., ISBN 978-0-7294-1142-4

Virginie Martin

 
Page 186 à 188

Bronislaw Baczko, Michel Porret, François Rosset (Éd.), Dictionnaire critique de l’utopie au temps des Lumières, Chêne-Bourg, Georg, 2016, 1 406 p., ISBN 978-2-8257-1033-3

Jean-Luc Chappey

 
Page 188 à 190

Gilles Bertrand, Anne Cayuela, Christian Del Vento, Raphaële Mouren (Éd.), Bibliothèques et lecteurs dans l’Europe moderne (XVIIe-XVIIIe siècles), Genève, Droz, 2016, 532 p., ISBN 978-2-600-04703-6

Emmanuelle Chapron

 
Page 191 à 193

Marie-Claude Felton, Jean-Dominique Mellot, Élisabeth Queval, La police des métiers du livre à Paris au siècle des Lumières. « Historique des libraires et imprimeurs de Paris existans en 1752 » de l’inspecteur Joseph d’Hémery, édition critique, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2017, 560 p., ISBN 978-2-7177-2736-4

Vincent Milliot

 
Page 193 à 195

Greta Kaucher, Les Jombert. Une famille de libraires parisiens dans l’Europe des Lumières (1680-1824), Genève, Droz, 2015, 1 592 p., ISBN 978-2-600-01842-5

Jean-Dominique Mellot

 
Page 195 à 197

Annika Hass, Der Verleger Johann Friedrich Cotta (1764-1832) als Kulturvermittler zwischen Deutschland und Frankreich. Frankreichbezüge, Koeditionen und Übersetzungen, Francfort-sur-le-Main, Lang, 2015, 254 p., ISBN 978-3-631-65646-4

Nicolas Brucker

 
Page 197 à 200

Sabrina Ferri, Ruins past. Modernity in Italy, 1744-1836, Oxford, Voltaire Foundation, 2015, 258 p., ISBN 978-0-7294-1171-4

Gilles Bertrand

 
Page 200 à 202

Carol E. Harrison, Romantic Catholics. France’s Postrevolutionary Generation in Search of a Modern Faith, Ithaca, Cornell University Press, 2014, 328 p., ISBN 978-0-8014-5245-1

Sylvain Milbach

 
Page 202 à 205

Laurent Martin (Éd.), Les censures dans le monde, XIXe-XXIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 381 p., ISBN 978-2-7535-4315-7

André Rauch

 
Page 205 à 207

Clémence Cardon-Quint, Des lettres au français. Une discipline à l’heure de la démocratisation (1945-1981), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, 525 p., ISBN 978-2-7535-4140-5

Anne-Marie Chartier

 
Page 207 à 209

Sébastien Repaire, Sartre et Benny Lévy. Une amitié intellectuelle, du maoïsme triomphant au crépuscule de la révolution, Paris, L’Harmattan, 2013, 251 p., ISBN 978-2-343-00632-1

Anna Trespeuch-Berthelot

 
Page 209 à 211

Michel Figeac, Les noblesses en France. Du XVIe au milieu du XIXe siècle, Paris, Armand Colin, 2013, 415 p., ISBN 978-2-200-24638-9

Élie Haddad

 
Page 211 à 213

Nicolas Le Roux, Martin Wrede (Éd.), Noblesse oblige. Identités et engagements aristocratiques à l’époque moderne, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, 200 p., ISBN 978-2-7535-5259-3

Claude Michaud

 
Page 213 à 216

Nicolas Le Roux, Le crépuscule de la chevalerie. Noblesse et guerre au siècle de la Renaissance, Ceyzérieu, Champ Vallon, 2015, 409 p., ISBN 978-2-87673-901-7

Benjamin Deruelle

 
Page 216 à 217

Ariane Boltanski, Yann Lagadec, Franck Mercier (Éd.), La bataille. Du fait d’armes au combat idéologique, XIe-XIXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, 286 p., ISBN 978-2-7535-4029-3

Guillaume Lasconjarias

 
Page 217 à 219

Sante Lesti, Riti di guerra. Religione e politica nell’Europa della Grande Guerra, Bologne, Il Mulino, 2016, 264 p., ISBN 978-88-15-25804-5

Gilles Ferragu

 
Page 219 à 221

Guillaume Doizy, Pascal Dupuy (Éd.), La Grande Guerre des dessinateurs de presse. Postures, itinéraires et engagements de caricaturistes en 1914-1918, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2016, 215 p., ISBN 979-10-240-0472-3

Bertrand Tillier

 
Page 221 à 222

Fabrice Monnier, 1916 en Mésopotamie. Moyen-Orient, naissance du chaos, Paris, CNRS Éditions, 2016, 335 p., ISBN 978-2-271-09268-7

Matthieu Rey

 
Page 222 à 224

John Slight, The British Empire and the Hajj, 1865-1956, Cambridge, Harvard University Press, 2015, 440 p., ISBN 978-0-674-50478-3

Luc Chantre

 
Page 224 à 226

Eileen Kane, Russian Hajj. Empire and the Pilgrimage to Mecca, Ithaca, Cornell University Press, 2015, 241 p., ISBN 978-0-8014-5423-3

Luc Chantre

 
Page 226 à 228

Philippe Pétriat, Le négoce des lieux saints. Négociants hadramis de Djedda, 1850-1950, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, 444 p., ISBN 978-2-85944-936-0

Sylvia Chiffoleau

 
Page 229 à 231

Guillaume Lachenal, Le médecin qui voulut être roi. Sur les traces d’une utopie coloniale, Paris, Seuil, 2017, 353 p., ISBN 978-2-02-114256-3

Claire Fredj

 
Page 231 à 233

George Steinmetz (Éd.), Sociology & Empire. The Imperial Entanglements of a Discipline, Durham, Duke University Press, 2013, XVI-610 p., ISBN 978-0-8223-5279-2

Jean-François Bayart

 
Page 233 à 236

Anne Dulphy, L’Algérie des Pieds-Noirs, entre l’Espagne et la France, Paris, Vendémiaire, 2014, 475 p., ISBN 978-2-363-58122-8

Colette Zytnicki

 
Page 236 à 237

Todd Shepard, Mâle décolonisation. L’« homme arabe » et la France, de l’indépendance algérienne à la révolution iranienne [trad. Clément Baude], Paris, Payot, 2017, 398 p., ISBN 978-2-228-91714-8

Mickaël Studnicki

 
Page 238 à 239

Florence Tamagne, Le crime du Palace. Enquête sur l’une des grandes affaires criminelles des années 1930, Paris, Payot, 2017, ISBN 978-2228916974

Philippe Artières

 
Page 239 à 241

Joël Lebeaume, L’enseignement ménager en France. Sciences et techniques au féminin, 1880-1980, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 263 p., ISBN 978-2-7535-2923-6

Fabien Knittel

 
Page 241 à 243

Fanny Bugnon, Les « amazones de la terreur ». Sur la violence politique des femmes, de la Fraction armée rouge à Action directe, Paris, Payot, 2015, 240 p., ISBN 978-2-228-91314-0

Ingrid Hayes

 
Page 243 à 245

François Hourmant, Sophie Lambert-Wiber (Éd.), L’animal et le pouvoir, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 190 p., ISBN 978-2-7535-4758-2

Malik Mellah

 
Page 245 à 247

Susanne Rau, Räume der Stadt. Eine Geschichte Lyons, 1300-1800, Francfort-sur-le-Main, Campus, 2014, 572 p., ISBN 978-3-593-50081-2

Mathieu Grenet

 
Page 247 à 249

Emmanuel Vincenot, Histoire de La Havane, Paris, Fayard, 2016, 792 p., ISBN 978-2-213-64376-2

Frédérique Langue

 
Page 249 à 252

Isabelle Backouche, Paris transformé, Le marais 1900-1980. De l’îlot insalubre au secteur sauvegardé, Grane, Créaphis, 2016, 435 p., ISBN 978-2-35428-104-5

Danièle Voldman

 
Page 252 à 254

Juliusz A. Chroscicki, Mark Hengerer, Gérard Sabatier (Éd.), Les funérailles princières en Europe, XVIe-XVIIIe siècle. 1. Le grand théâtre de la mort, Versailles et Paris, Centre de recherche du château de Versailles et Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2012, 412 p., ISBN 978-2-7351-1426-9

Claude Michaud

 
Page 255 à 257

Juliusz A. Chroscicki, Mark Hengerer, Gérard Sabatier (Éd.), Les funérailles princières en Europe, XVIe-XVIIIe siècle. 2. Apothéoses monumentales, Versailles et Rennes, Centre de recherche du château de Versailles et Presses universitaires de Rennes, 2013, 452 p., ISBN 978-2-7535-2854-3

Claude Michaud

 
Page 257 à 259

Juliusz A. Chroscicki, Mark Hengerer, Gérard Sabatier (Éd.), Les funérailles princières en Europe, XVIe-XVIIIe siècle. 3. Le deuil, la mémoire, la politique, Versailles et Rennes, Centre de recherche du château de Versailles et Presses universitaires de Rennes, 2015, 440 p., ISBN 978-2-7535-4075-0

Claude Michaud

Fiche technique de ce numéro

  • Revue d’histoire moderne et contemporaine
    n° 64-4, 2017/4 - 272 pages
  • I.S.B.N. : 9782410009897