Le dernier numéro

Revue d'histoire moderne et contemporaine 2017-2

Gens sans droits ? La capacité d’agir des migrants, des vaincus et des misérables (XVe-XXIe s.)

258 pages
I.S.B.N. 9782410008630

Sommaire

Sommaire
 
Page 7 à 20

Introduction : une archéologie de l’exclusion

Natividad Planas

 

Le droit des faibles

Page 21 à 38

L’Indien, personne misérable. Considérations historiographiques sur le statut des peuples indigènes dans l’empire hispanique

Caroline Cunill

 
Page 39 à 68

Le dilemme de la sentinelle. Droit de la guerre et droits des prisonniers de guerre en Grande-Bretagne au XVIIIe siècle

Renaud Morieux

 

Les incertitudes de l’appartenance

Page 69 à 92

Comment être vénitien ? Identification des immigrants et « droit d’habiter » à Venise au XVIe siècle

Rosa M. Salzberg et Claire Judde de Larivière

 
Page 93 à 108

Les droits fragiles. L’insécurité juridique des huguenots au temps des guerres de Religion

Jérémie Foa

 
Page 109 à 128

Étrangers de droits, Français de nation : intégration des migrants dans les corporations de métiers aux Pays-Bas espagnols (XVIIe siècle)

Marie Kervyn

 

Revendiquer des droits

Page 129 à 156

Se (re)faire musulman. L’accès des pauvres itinérants aux droits de la conversion (Espagne, XVIIIe siècle)

Thomas Glesener

 
Page 157 à 183

Servitude et droits de transmission. La condition des galériens de Louis XIV

Jean-Baptiste Xambo

 
Page 184 à 200

La señora Flor : du droit au logement au « droit de la militante ». Sociologie de l’engagement dans un quartier populaire de Mexico (1985-2015)

Hélène Combes

 

Lectures

Page 201 à 210

Regarder l’Europe au prisme de ses musulmans

À propos de : JOCELYNE DAKHLIA, BERNARD VINCENT (éd.), Les musulmans dans l’histoire de l’Europe, vol. 1, Une intégration invisible, Paris, Albin Michel, 2011, 656 p., ISBN 978-2-226-20893-4 JOCELYNE DAKHLIA, WOLFGANG KAISER (éd.), Les musulmans dans l’histoire de l’Europe, vol. 2, Passages et contacts en Méditerranée, Paris, Albin Michel, 2013, 656 p., ISBN 978-2-226-20911-5

Isabelle Grangaud

 
Page 211 à 215

La dénaturalisation : une histoire sociale des pratiques administratives

À propos de : CLAIRE ZALC, Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy, Paris, Seuil, 2016, 400 p., ISBN 978-2-02-132642-0

Sarah Gensburger et Sarah Gensburger

 

Comptes rendus

Page 216 à 217

Michela Barbot, Luigi Lorenzetti, Luca Mocarelli (éd.), Property Rights and their Violations. Expropriations and Confiscations, 16th-20th centuries, Berne, Peter Lang, 2012, 322 p., ISBN 978-3-03-430668-3

Nicolas Lyon-Caen

 
Page 217 à 219

Gilbert Buti, Philippe Hroděj (éd.), Histoire des pirates et des corsaires de l’Antiquité à nos jours, Paris, CNRS éditions, 2016, 605 p., IBSN 978-2-271-08999-1

Alain Cabantous

 
Page 220 à 221

Margarette Lincoln, British Pirates and Society, 1680-1730, Farnham, Ashgate, 2014, 271 p., ISBN 978-1-472-42993-3

Philippe Hroděj

 
Page 221 à 223

Nicolas Terrien, Des patriotes sans patrie. Histoire des corsaires insurgés de l’Amérique espagnole (1810-1825), Mordelles, Les Perséides, 2015, 381 p., ISBN 978-2-37125-011-6

Philippe Hroděj

 
Page 223 à 225

Delphine Diaz, Jeanne Moisand, Romy Sánchez, Juan Luis Simal (éd.), Exils entre les deux mondes. Migrations et espaces politiques atlantiques au XIXe siècle, Mordelles, Les Perséides, 2015, 295 p., ISBN 978-2-37125-010-9

Sébastien Rozeaux

 
Page 225 à 227

Boris Adjemian, La fanfare du négus. Les Arméniens en Éthiopie (XIXe-XXe siècles), Paris, Éditions de l’EHESS, 2013, 351 p., ISBN 978-2-7132-2415-7

Benjamin Volff

 
Page 227 à 230

Julien Léonard (éd.), Prêtres et pasteurs. Les clergés à l’ère des divisions confessionnelles (XVIe-XVIIe siècles), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 371 p., ISBN 978-2-7535-4905-0

Ignasi Fernández Terricabras

 
Page 230 à 233

Gauthier Aubert, Les révoltes du papier timbré (1675). Essai d’histoire événementielle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 718 p., ISBN 978-2-7535-3251-9

Michel Cassan

 
Page 233 à 234

Caroline Giron-Panel, Musique et musiciennes à Venise. Histoire sociale des Ospedali, Rome, École française de Rome, 2015, 1 082 p., ISBN 978-2-7283-0993-1

Anna Bellavitis

 
Page 234 à 236

Mathilde Larrère, L’urne et le fusil. La garde nationale de Paris de 1830 à 1848, Paris, PUF, 2016, 329 p., ISBN 978-2-13-062168-3

Thomas Bouchet

 
Page 236 à 238

Bruno Cabanes, Août 14 : La France entre en guerre, Paris, Gallimard, 2014, 242 p., ISBN 978-2-07-012994-2

Emmanuel Jousse

 
Page 238 à 240

Alexandre Sumpf, Bolcheviks en campagne. Paysans et éducation politique dans la Russie des années 1920, Paris, CNRS éditions, 2010, 412 p., ISBN 978-2-271-07115-6

Éric Aunoble

 
Page 240 à 242

Marc Leleux, Aux sources de la précarité. L’instrumentalisation du travail dans le Nord (1848-1914), Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2015, 273 p., ISBN 978-2-7574-0954-1

Benjamin Jung

 
Page 242 à 244

Fanny Gallot, En découdre : comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société, Paris, La Découverte, 2015, 282 p., ISBN 978-2-7071-8241-8

Vincent Gay

 
Page 245 à 246

Claude Pennetier, Bernard Pudal (éd.), Le sujet communiste. Identités militantes et laboratoires du « moi », Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 258 p., ISBN 978-2-7535-3481-0

Xavier Vigna

 
Page 247 à 248

David Macey, Frantz Fanon, une vie, Paris, La Découverte, 2011, 599 p., ISBN 978-2-7071-6980-8

Sarah Fila-Bakabadio

 
Page 248 à 250

Ludivine Bantigny, Fanny Gallot, Frédéric Thomas (éd.), Sexualités en révolutions. XIXe-XXIe siècle (Dissidences, n° 15), Lormont, Le Bord de L’Eau, 2016, 254 p., ISBN 978-2-35687-440-5

Mickaël Studnicki

 
Page 250 à 252

Jean-Louis Guereña (éd.), Sexualités occidentales. XVIIIe-XXIe siècle, Tours, Presses universitaires François-Rabelais, 2014, 540 p., ISBN 978-2-86906-376-1

Mickaël Studnicki

Fiche technique de ce numéro

  • Revue d’histoire moderne et contemporaine
    n° 64-2, 2017/2 - 258 pages
  • I.S.B.N. : 9782410008630