Comptes rendus

n° 64-4, 2017/4

Antonio Castillo Gómez (Éd.), Culturas del escrito en el mundo occidental del Renacimiento a la contemporaneidad, Madrid, Casa de Velázquez, 2015, 330 p., ISBN 978-84-15636-93-9

par Héloïse Hermant

Issu d’un colloque, cet ouvrage dirigé par Antonio Castillo Gómez, éminent spécialiste de l’histoire de la culture écrite où s’illustre...

n° 64-4, 2017/4

Groupe de recherches interdisciplinaires sur l’histoire du littéraire (GRIHL), Écriture et action, XVIIe-XIXe siècle. Une enquête collective, Paris, éd. de l’EHESS, 2016, 290 p., ISBN 978-2-7132-2535-2

par Jean Quéniart

Vingt-huit contributeurs, d’une vingtaine d’universités et centres de recherches, ont participé à ce séminaire du GRIHL (Groupe de recherches...

n° 64-3, 2017/3

THIERRY GROENSTEEN, La bande dessinée au tournant, Bruxelles, Les impressions nouvelles, 2017, 126 p., ISBN 978-2-87449-436-9

par Daniel Roche

La RHMC ne s’est pas intéressée de près à un phénomène important de la culture mondiale : la bande dessinée. Thierry Groensteen qui en est à la...

n° 64-3, 2017/3

STÉPHANE AUDOIN-ROUZEAU, Une initiation. Rwanda (1994-2016), Paris, Seuil, 2017, 179 p., ISBN 978-2-02-130851-8

par Henry Rousso

C’est un texte inhabituel que Stéphane Audoin-Rouzeau nous invite à découvrir avec son dernier livre, inclassable et parfois dérangeant. Historien de la...

n° 64-3, 2017/3

BEN JACKSON, ROBERT SAUNDERS (ÉD.), Making Thatcher’s Britain, Cambridge, Cambridge University Press, 2012, 353 p., ISBN 978-1-10-768337-2

par Clarisse Berthezène

On doit aux années Thatcher d’avoir poussé une génération d’historiens politiquement à gauche de l’échiquier politique à s’intéresser au...

n° 64-3, 2017/3

FRÉDÉRIC HEURTEBIZE, Le péril rouge. Washington face à l’eurocommunisme, Paris, PUF, 2014, 392 p., ISBN 978-2-13-061995-6

par Virgile Cirefice

Expérience politique éphémère mais néanmoins marquante, l’eurocommunisme voit les partis communistes occidentaux prendre leurs distances à l’égard...

n° 64-3, 2017/3

FILIPPO FOCARDI, L’Italie, alliée ou victime de l’Allemagne nazie ?, Bruxelles, Éditions de l’université de Bruxelles, 2014, 256 p., ISBN 978-2-8004-1568-0

par Martino Oppizzi

Le livre de Filippo Focardi, publié en Italie en 2013 sous le titre Il cattivo tedesco e il buon italiano, traite de la construction de la mémoire...

n° 64-3, 2017/3

MAX WEINREICH, Hitler et les professeurs. Le rôle des universitaires allemands dans les crimes commis contre le peuple juif, Paris, Belles Lettres, 2013, 393 p., ISBN 978-2-251-44469-7

par Nicolas Patin

L’objectif du travail de Max Weinreich, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, était d’une clarté indiscutable. Il souhaitait répondre à une question...

n° 64-3, 2017/3

CLAUDE DIDRY, L’institution du travail. Droit et salariat dans l’histoire, Paris, La Dispute, 2016, 245 p., ISBN 978-2-84303-264-6.

par Sabine Rudischhauser

Le sociologue Claude Didry a bien choisi l’éditeur de son nouveau livre, puisqu’il invite à une « dispute ». Il vise moins à présenter des...

n° 64-3, 2017/3

JEAN-CHRISTIAN VINEL, The Employee : a Political History, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 2013, 304 p., ISBN 978-0-8122-4524-0

par Maud Simonet

L’ouvrage de Jean-Christian Vinel est à la hauteur des promesses portées par son titre. Dans ce livre riche et dense, aussi érudit que solidement...