Comptes rendus

n° 64-4, 2017/4

Annika Hass, Der Verleger Johann Friedrich Cotta (1764-1832) als Kulturvermittler zwischen Deutschland und Frankreich. Frankreichbezüge, Koeditionen und Übersetzungen, Francfort-sur-le-Main, Lang, 2015, 254 p., ISBN 978-3-631-65646-4

par Nicolas Brucker

Cette monographie envisage le rôle du libraire Johann Friedrich Cotta, dans les années 1787-1832, comme médiateur culturel principalement à partir de...

n° 64-4, 2017/4

Greta Kaucher, Les Jombert. Une famille de libraires parisiens dans l’Europe des Lumières (1680-1824), Genève, Droz, 2015, 1 592 p., ISBN 978-2-600-01842-5

par Jean-Dominique Mellot

Sur une famille de libraires-éditeurs parisiens des Lumières particulièrement emblématique, eu égard à sa spécialisation (sciences, art militaire,...

n° 64-4, 2017/4

Marie-Claude Felton, Jean-Dominique Mellot, Élisabeth Queval, La police des métiers du livre à Paris au siècle des Lumières. « Historique des libraires et imprimeurs de Paris existans en 1752 » de l’inspecteur Joseph d’Hémery, édition critique, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2017, 560 p., ISBN 978-2-7177-2736-4

par Vincent Milliot

L’activité de l’inspecteur Joseph d’Hémery, en charge des affaires de librairie à Paris au cours des années 1748-1773, stimule les publications...

n° 64-4, 2017/4

Gilles Bertrand, Anne Cayuela, Christian Del Vento, Raphaële Mouren (Éd.), Bibliothèques et lecteurs dans l’Europe moderne (XVIIe-XVIIIe siècles), Genève, Droz, 2016, 532 p., ISBN 978-2-600-04703-6

par Emmanuelle Chapron

L’histoire des bibliothèques connaît aujourd’hui une dynamique nouvelle portée par les travaux sur l’histoire de la lecture, des marchés de la...

n° 64-4, 2017/4

Bronislaw Baczko, Michel Porret, François Rosset (Éd.), Dictionnaire critique de l’utopie au temps des Lumières, Chêne-Bourg, Georg, 2016, 1 406 p., ISBN 978-2-8257-1033-3

par Jean-Luc Chappey

À l’heure où les « utopies » sont dénigrées comme des discours chimériques, voire dangereux, au profit de projets politiques et...

n° 64-4, 2017/4

Tabetha Leigh Ewing, Rumor, Diplomacy and War in Enlightenment Paris, Oxford, Voltaire Foundation, 2014, 311 p., ISBN 978-0-7294-1142-4

par Virginie Martin

Faire une histoire de ce qui s’est dit à Paris pendant la guerre de Succession d’Autriche, tel est le pari ambitieux de cet ouvrage qui se propose...

n° 64-4, 2017/4

Marion Brétéché, Les compagnons de Mercure. Journalisme et politique dans l’Europe de Louis XIV, Ceyzérieux, Champ Vallon, 2015, 356 p. ISBN 979-10-267-0022-7

par Stéphane Haffemayer

Issu d’une thèse de doctorat, cet ouvrage sur la naissance du journalisme politique à la fin du règne de Louis XIV constitue une étape importante dans la...

n° 64-4, 2017/4

Federico Palomo (Éd.), La memoria del mundo : clero, erudición y cultura escrita en el mundo ibérico (siglos XVI-XVIII), Madrid, 2014, Universidad Complutense de Madrid, 262 p., ISBN 978-84-669-3493-0

par Aliocha Maldavsky

Les travaux réunis dans ce supplément aux Cuadernos de Historia moderna, dirigé par Federico Palomo, mettent la focale sur les relations entre le clergé et...

n° 64-4, 2017/4

Héloïse Hermant, Guerres de plumes. Publicité et cultures politiques dans l’Espagne du XVIIe siècle, Madrid, Casa de Velázquez, 2012, 570 p., ISBN 978-84-96820-75-3

par Marie-Laure Acquier

Résolument ancrée dans un champ historiographique novateur ouvert à la fois par la révision critique du concept habermassien d’« opinion...

n° 64-4, 2017/4

Camille Esmein-Sarrazin, Geneviève Haroche-Bouzinac, Gaël Rideau, Gabrielle Vickermann-RibÉmont (Éd.), L’anecdote entre littérature et histoire à l’époque moderne, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, 372 p., ISBN 978-2-7535-4072-9

par Maxime Martignon

Le livre collectif de l’équipe CLARESS permet de faire le point sur les approches littéraires et historiennes qui ont renouvelé l’étude du genre...