Faire une « Histoire populaire »

« Faire peuple » aux États-Unis : réflexions sur l’histoire populaire de Howard Zinn

par Ambre Ivol  Du même auteur

Résumé

Cet article étudie l’ouvrage le plus célèbre de l’historien américain Howard Zinn, intitulé Une Histoire populaire des États-Unis. De 1492 à nos jours, sous l’angle de la méthodologie adoptée et des intentions d’écriture de l’auteur. Deux citations organisent le propos afin de déterminer, d’une part, les héritages intellectuels explicites de l’œuvre ; d’autre part, les sources d’inspiration implicites qui donnent corps au propos. Le but de l’essai consiste à préciser le projet méthodologique de ce récit célèbre et controversé en suggérant que la catégorie d’histoire « par en bas » ne permet pas à elle seule de rendre compte de l’approche de cet historien ouvertement militant. Plus qu’un récit à rebours des narrations classiques présentées dans les manuels scolaires, il s’agit en fait d’un projet singulier visant à traquer un peuple en puissance, qui se manifeste, de façon dynamique, à l’occasion de mobilisations sociales d’ampleur variables, sur le temps long de l’histoire du pays.

Plan de l'article

    Autres articles du dossier Faire une « Histoire populaire »



    Mots-clés