Projections d’Europe

La géographie des diplomates : la mondialisation de la diplomatie à l’époque moderne

par Eric Schnakenbourg  Du même auteur

Résumé

La connexion des régimes de guerre et de paix entre puissances en Europe et dans le reste du monde est l’un des grands défis de la diplomatie de l’époque moderne. Il commence à être admis à partir du milieu du xvie siècle que les traités de paix signés en Europe ne s’appliquent pas dans les autres régions du monde. Dès lors, des lignes dites d’amitié établissent une division de l’espace mondial entre une partie régulée par les dispositions du droit des gens, et l’autre qui serait toujours dans une situation incertaine, en permanence entre la guerre et la paix. Au xviie siècle, l’extension explicite des dispositions des alliances et des traités de paix hors d’Europe marque un changement significatif dans l’exercice d’une diplomatie réellement mondiale. Mais ses modalités d’application demeurent encore à définir. L’une des solutions fut de s’entendre sur un calendrier d’application des traités en fonction de la distance avec l’Europe. Au final, cet article vise à montrer que l’établissement d’une cohérence des régimes de guerre et de paix entre l’Europe et le reste du monde fut un long processus de construction d’un territoire diplomatique global passant, paradoxalement, par la reconnaissance de situations singulières.

Plan de l'article


    Mots-clés