Le commerce des plantes : empires, réseaux marchands et consommation (XVIe-XXe siècle)

Pour l’officine et pour l’usine. La France et le commerce du quinquina au XIXe siècle

par Claire Fredj  Du même auteur

Résumé

Consommé sous diverses formes, le quinquina est utilisé par une industrie pharmaceutique qui connaît d’importantes évolutions au cours du xixe siècle et s’organise entre les officines, où les pharmaciens préparent leurs médicaments, et les fabriques de quinine, qui produisent à grande échelle dans un cadre usinier. Comment s’organise le commerce du quinquina au xixe siècle entre les zones de production – les républiques andines puis de plus en plus l’Inde et Java – et la France '
Suivre le circuit qui amène l’écorce vers les lieux de sa transformation, c’est retracer l’organisation du marché d’un produit dont l’enjeu sanitaire suscite des inquiétudes multiples quant à son approvisionnement et aborder l’aspect commercial de l’histoire du médicament : l’évolution de l’offre, la diversité de la demande, les relations entre les opérateurs s’occupant de la récolte et les acheteurs sur les lieux de production, dans les ports d’importation, puis sur les lieux de leur transformation.

Plan de l'article


    Mots-clés