Les usages des institutions (xvie-xxe siècle)

Gouverner par juntas. Révision historiographique d’une méthode gouvernementale (monarchie hispanique, seconde moitié du xvie siècle)

par Sylvain André  Du même auteur

Résumé

La multiplication d’organes de gouvernement nouveaux, appelés juntas, est l’un des traits caractéristiques de la deuxième moitié du XVIe siècle espagnol. Pourtant, loin d’être un objet aujourd’hui amplement compris et connu de l’historiographie, les juntas en seraient plutôt un parent pauvre. À la croisée des études sur les institutions et des recherches menées dans le champ de la prosopographie, cet article se propose de renouveler l’approche de ces outils de gouvernement depuis la perspective de leurs pratiques. À travers un exemple concret, celui de la Junta personnelle de Philippe II, nous essaierons de montrer l’enrichissement que supposa leur émergence sous le règne du second Habsbourg d’Espagne.
En étudiant des problématiques telles que la circulation de l’information, son traitement au sein des arcanes du pouvoir à Madrid ainsi que les modalités selon lesquelles la Junta tâchait d’agir sur l’appareil conciliaire de la monarchie hispanique, il s’agira de mettre au jour le dynamisme et la flexibilité d’une technologie du pouvoir. Fondée sur une étude minutieuse des comptes rendus de ladite Junta, notre démonstration tend ainsi à révéler les enjeux sociaux et politiques qu’il y avait à transformer les modalités de décision et d’action à la charnière des XVIe et XVIIe siècles.

Plan de l'article

    Autres articles du dossier Les usages des institutions (xvie-xxe siècle)



    Mots-clés