Les usages des institutions (xvie-xxe siècle)

« Citizen Nader », ou l’action citoyenne comme mode de réforme du gouvernement dans les années 1970

par Pauline Peretz  Du même auteur

Résumé

Aux États-Unis, les années 1970 sont généralement associées à des manifestations de défiance conservatrice à l’égard d’un État dont la légitimité est mise en doute. Pourtant, elles ont également vu apparaître des mobilisations citoyennes d’inspiration progressiste, visant la réforme du gouvernement. L’activiste et lanceur d’alerte Ralph Nader en a été une des figures de proue. À la tête de son groupe d’intérêt Public Citizen, il a défendu une conception active de la citoyenneté qui devait conduire à l’ouverture et la démocratisation de l’État, dans ses dimensions à la fois administrative et représentative. Cet article montre comment Nader a voulu faire du citoyen un agent de changement, pouvant exercer son influence politique grâce à des instruments de contrôle fournis par des professionnels.

Plan de l'article


    Mots-clés