Les ressorts de l’expansion

Acteurs locaux et expansion économique dans un bassin industriel en déclin. Le Comité d’action de la région stéphanoise (1953-1964)

par Antoine Vernet  Du même auteur

Résumé

En France, depuis les années 1950, l’association des acteurs locaux – collectivités locales et employeurs – au développement économique régional est constitutive des politiques d’expansion économique. Institutionnalisées à partir de 1954, elles s’inscrivent dans le cadre de l’aménagement du territoire, réunissant également les services préfectoraux, les administrations déconcentrées et les représentants des syndicats de travailleurs. Le contexte de la région stéphanoise, bassin industriel alors en déclin, permet d’étudier un cas de mobilisation locale correspondant parfaitement à la chronologie institutionnelle. Sa principale spécificité tient dans la conduite des premières opérations par le préfet de la Loire et non par les milieux politiques et économiques. Influencé par les idées des réformateurs sociaux d’inspiration chrétienne implantés sur le territoire, le Comité d’action pour la région stéphanoise se révèle un laboratoire d’idées en 1954-1955. Pourtant, des logiques d’acteurs contradictoires, notamment au sein des milieux patronaux, finissent par provoquer son échec puis l’inertie du comité d’expansion formé à sa suite, échec à relativiser par la création d’institutions nouvelles destinées à accompagner l’émergence d’une expertise régionale et le redécollage économique du bassin.

Plan de l'article


    Mots-clés